AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ # LET THE SUNSHINE ! LET THE SUN SHINING !

Aller en bas 
AuteurMessage
Sunshine Brooks
    ▬ He always said that ♥ looks like a sunhine .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 27/12/2008
▬NBRE MESSAGES : 45
▬TA SUPERBE, MAGNIFIQUE TÊTE :
▬CONFRERIE : Bêta .;

. Nothing to hide .
▬T'AS DES AMIS DANS LE COIN:
▬MOYENNE SCOLAIRE:
86/100  (86/100)
▬POPULARITE:
52/100  (52/100)

MessageSujet: [ # LET THE SUNSHINE ! LET THE SUN SHINING !   Sam 27 Déc - 20:31

« WHO . ARE . YOU . THEN ? »

Nom: Brooks
Prénom: Sunshine; Marie Alice; Symphony
Surnom: Sissi; Sun
Âge: 18 ans
Date & Lieux de naissance:
Le 9 Juillet 1991, à Manhattan

« HAPPY & SMILING IS MY CHARACTER »

Caractère:
Prendre sur soi est la première chose que ses parents lui ont enseigné lorsque Sun fut en âge de comprendre comment tourner le monde. Et cette règle, elle s'est appliquée -hier comme aujourd'hui- à l'appliquer ce qui lui a toujours rendu service parce qu'être la victime, ou l'objet, de la colère n'est jamais bonne pour la personne concernée. Il faut dire que si dans ce monde d'aujourd'hui, on ne prend pas sur soi, on se retrouve bien vite avec tout le monde à dos; surtout dans la mode -une réflexion qui passe mal et bonsoir carrière- où baigne depuis enfant Sissi. Ne jamais prendre les conflits de face -et n'en créant presque jamais sauf à l'école primaire- a fait de Sunshine, une personne des plus calme et posée. Le monde s'écroulerait qu'elle verrait encore le bon côté à tout ceci, elle a un peu hérité du sens de la repartie de sa mère -une femme à ne jamais contrarier- et du pacifisme de son père. De plus, elle apprécie tellement les gens qui l'entoure -amis, parents ou proches- qu'elle est "incapable" de s'énerver contre eux ou alors de s'énerver vraiment et pour de bon; assez utile lorsque vos amis se font la guerre, vous apaisez les tensions et régler au plus vite le problème. Qui ne sait pas ce que c'est que d'être obliger de choisir entre deux de ses amis parce que ceux-ci se livre une guerre sans merci un jour, pour redevenir les amis de toujours le lendemain ? En réalité, il y a deux Sissi : celle des bons jours & celle des mauvais. La première est toujours souriante, drôle -et prête à rire à n'importe laquelle de vos blague stupides- dans les moments délicats, chaleureuse et aimante avec ses proches ce qui la rend des plus attachante; très vite, on se rend compte que la plupart des gens ont toujours cherché à être ainsi : quelqu'un qui aime sans condition et sans rien en échange. Toujours à l'écoute -on se demande parfois qui l'écoute, elle, Sun ne vous jugera jamais quoique vous ayez fait. Elle est tendre, attentionnée et débordante d'énergie -peut être même trop dynamique pour ses parents et ses professeurs- mais c'est peut être ces qualités là qui rapproche les gens et finit toujours par lui causer du tord, puisqu'il arrive à un moment donné où il est temps de se séparer. S'en est d'autant plus douloureux quand on s'accroche, comme Sissi, désespérément à cette personne telle une noyée à une bouée; se sont ces qualités qui font les défauts de Sunshine et qui font ses mauvais jours. Trop naïve, elle ne se rend pas compte -malgré le fait de s'être faite avoir une fois- que les gens en qui elle a confiance, ne mérite pas vraiment la confiance qu'elle place en eux : elle voit toujours ce qui a de bon et jamais le mauvais même si celui-ci prend plus de place dans l'individu. Sunshine est égoïste dans son genre, ne supportant pas qu'on lui prenne quelque chose qui est à elle -définitivement- comme ses parents, elle ne supporte pas d'être trop longtemps séparé de ses parents par exemple -c'est la raison de la présence de sa mère dans l'établissement- mais cela elle n'en a pas conscience comme bon nombre de chose; Sun est peut être aussi un peu trop crédule et croit facilement ce qu'on lui dit même si c'est impossible, elle ne cherchera pas vraiment à savoir si vous mentez aussi. La Sunshine des mauvais jours, elle ne se souviendra même pas qu'elle existe puisque peu après ses élans de folie, toute nature de l'acte disparait de sa mémoire, ce n'est plus alors pendant quelques minutes qu'une coquille vide, on formate les données. C'est cela le pire défaut de Sissi, sa mémoire, elle peut parfois oublié totalement de vous avoir rencontre dans un couloir deux minutes plus tôt -heureusement cela n'arrive que rarement et cela dépend de son état émotionnel- tout ceci est assez récent; seul la famille et les proches de Sunshine sont au courant puisque tout ce remue ménage n'a été que la cause d'une rupture trop brusque et douloureuse entre elle et le "nous" qu'elle affectionnait tant.

Physique:

    A quoi est-ce que je ressemble ?
Pour l'instant, Sunshine sort tout juste de l'adolescence; des changements extérieurs et intérieurs se sont effectués depuis quelques années. Tout comme le cerveau, le corps atteint son apogée à l'âge de vingt ans. N'en ayant que dix huit, on peut penser qu'elle ne cessera pas de s'embellir -nous verrons donc bien lorsque le temps sera venu. De plus même si elle n'a jamais vraiment la tête à cela, elle doit prendre soin de son "gagne pain" puisque depuis qu'elle est toute petite, elle pose pour des magazines de mode -tenant sûrement cela de son père- ayant un tout qui est spécialement chouchouté par les instituts de beauté, elle ne peut que toujours être au top de sa forme et quand ce n'est pas le cas, on peut s'attendre à ce que Sunshine soit malade -puisque c'est le seul moment où son teint est cireux- ou c'est le résultat d'une mauvaise nuit passée.
C'est à cause de cette particularité -de devoir toujours prendre soin d'elle- qui la fait passé, la plupart du temps, pour une fille superficielle alors que ce n'est pas le cas. Pourtant, en cour, Sissi profite du fait qu'elle ne soit pas sur un shoot pour ne pas se maquiller et laisser sa peau respirer. Ce qui peut encore faire enrager, c'est que même au naturelle, elle est "charmante" -dirons nous- bien plus que certaines filles que l'on qualifierait de "peau de peinture". C'est pour cela que lorsqu'elle participe à une soirée entre filles, elle aime bien maquiller les autres -au grand dam de ses meilleures amies qui y passe (EVVIE (BÊTA) & KAILEE (DELTA), cette annonce est pour vous!)- puisqu'elle déteste l'être. Plus en détail, Sunshine a des yeux différant de ceux de son frère [ALEXZANDER BROOKS(DELTA)] puisqu'ils sont marron -totalement banal- aux reflets verts alors que son visage, en forme de cœur, est encadré par des cheveux assez long, qui lui arrive au milieu du dos, frisant naturellement ou lisses -si elle utilise un lisseur et la lotion qui va de pair- de couleur châtain. Je peux aussi vous avouer que Sun est passé par le roux -pari perdu avec KAILEE (DELTA) - et le noir -envie de faire comme maman en quelque sorte. Dans son métier, il est obligatoire d'être mince mais la nature a bien fait les choses, Sissi peut se gaver autant qu'elle veut, elle ne prend que quelques grammes -si elle s'arrête la plupart du temps, c'est parce que son estomac ne supporte pas la chose- et elle a toujours eu une taille de guêpe sans foncer dans l'anorexie -elle fait tout de même un bon trente six sans exagérer- ce qui va parfaitement avec sa taille, minime. Son mètre soixante six ne lui permet par toujours de se faire une vision du monde, il y a toujours, dans ces cas là, des personnes plus grandes que vous et c'est un petit complexe avec lequel elle vivra toute sa vie; ses amis aiment la taquiner sur ce problème là mais avec eux, elle le prend bien, avec les autres, c'est une tout autre histoire. Sa manière de marcher n'est propre qu'à elle-même, enfin "marcher" est un bien grand mot puisqu'elle "sautille" de sa démarche continue et bien droite -elle n'ira pas s'affaler quelque part- propre à une ancienne ballerine.
    Comment est-ce que j'ai l'habitude de me vêtir ?

Il faut dire que le péché mignon de Sun, c'est bien entendu les vêtements. Il faut dire que vivre -ou survivre- dans le monde de la mode même si on a l'habitude -depuis le temps- n'est pas toujours facile. Il faut avoir cela dans le sang -et pour chance, le père de Sissi est mannequin!- et puis au bout d'un temps, la mode devient une partie de votre vie. Du moins, cela l'a été pour Sunshine puisqu'elle y a pris goût au contraire de son compte en banque. Et bien oui, avoir un métier qui rapporte -cela dépend du nombre de demande de travail qu'elle effectue- est une bonne chose mais tout crouler en fringue dès que votre paie est arrivé, vous noyant dans le rouge quelques heures seulement plus tard, ce n'est pas super. Surtout pour vos parents qui vous préfèrerez indépendant sur ce genre de problème et pas sur les autres mais bon, tout est négociable et avec un sourire et un visage à vous en fendre le cœur; tout peut alors vous paraître possible. Il faut dire aussi que Sun est assez généreuse, elle aime donné autant qu'on lui donne surtout à ses meilleures amies -même si l'une d'entre elles est un cas désespéré (le fait qu'elle n'aime toujours pas la mode est une épine dans son pied) et je parle bien entendu de EVVIE (BÊTA) que Sunshine est obligée de trainer hors de chez elle pour aller faire les boutiques. Porter des vêtements de créateurs, c'est une chose mais se les offrir, une autre. Il arrive parfois que charmer par le dynamisme de Sun, on lui donne comme "cadeau" les vêtements qu'elle a porté durant la scène (et elle ne s'en plaint pas, bien au contraire). Elle déteste les couleurs "trop" sombres, comme le noir, parce qu'elle pense que le moral va de paire avec la façon dont on s'est vêtu; alors pas de noir ou alors très peu dans son dressing -gros comme une chambre, c'est là aussi le problème de l'université : où va-t-elle tout casé?- au contraire des autres teintes de couleurs. Elle a aucune préférence dans les styles qui existe, autant le hippie rock que le classique que le décontracté, tout lui va et elle se permet de tout porter; les jupes, les robes à corset et autres.

« THIS . IS . REAL . THIS . IS . ME »

Prénom ou Surnom: Sponge Giirl
Age: 16 ans
Avatar: Ashley Greene
Fréquence de connexion: 2 voir 3 fois par semaine
Où avez vous connus le forum ? Je l'ai récupéré
Niveau de RP: Médiocre
Code du Réglement: OK [NATE]

_________________
    © HEROIN
    My life sucks without you
    I wish one day you'll understand
    Until this day, I'll hope that my smile do not betray me

    ROCK'S SPIRIT ISN'T DEAD !


Dernière édition par SUNSHINE BROOKS le Dim 28 Déc - 17:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patacitrouille.forum-canada.net/index.htm
Sunshine Brooks
    ▬ He always said that ♥ looks like a sunhine .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 27/12/2008
▬NBRE MESSAGES : 45
▬TA SUPERBE, MAGNIFIQUE TÊTE :
▬CONFRERIE : Bêta .;

. Nothing to hide .
▬T'AS DES AMIS DANS LE COIN:
▬MOYENNE SCOLAIRE:
86/100  (86/100)
▬POPULARITE:
52/100  (52/100)

MessageSujet: Re: [ # LET THE SUNSHINE ! LET THE SUN SHINING !   Dim 28 Déc - 2:01


« WHO . ARE . YOU . THEN ? »


Histoire:
Elevée dans un environnement protecteur, Sunshine a toujours pensé qu'il en serait ainsi mais c'était sans compter sur la vie de débauche que menait son père lorsqu'il se trouvait de l'autre côté du globe pour des scènes de photographie, les laissant -sa mère, son frère et elle- seuls dans leur luxieu appartement de Manhattan. Comment bien des gens le disent, l'argent n'amène pas le bonheur, il l'éloigne -ou du moins le vrai bonheur, celui qui n'est pas matériel- et c'est justement pour se rapprocher du monde de son père, que Sunshine s'est lancée -dès l'âge de six ans- dans ce monde impitoyable qu'est la mode. Puis tout devint si simple pour elle : son père revenait et lui donnait l'amour paternel qu'avait toujours souhaité avoir ; ses parents semblaient s'entendre de nouveau ; son frère prenait soin d'elle -ils étaient enfin "heureux" mais elle n'osait pas lui faire remarquer que c'était grâce à elle, et c'est dans ce même climat -d'amour- que Sunshine a grandit durant toute son enfance. Grandir et se faire de vrai amis à Manhattan n'est pas chose facile -on ne s'intéresse qu'à ce que vous pouvez rapporter- mais elle rencontra dès le bac à sable, les deux personnes qui deviendraient ses meilleures amies : Evvie Tramore [BÊTA] & Kalee Tramore [DELTA] qui se retrouvèrent -toutes les trois- vite inséparables. Du moins, c'était jusqu'au jour où Evvie quitta Manhattan à la suite de la faillite de son père, elles ne se perdurent pas de vu mais c'est peut-être à ce moment là que l'équilibre fut rompu entre ses deux meilleures amies, l'une fut avantagée que l'autre. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, peu de temps après sa mère déposa l'acte de divorce et tout son monde s'écroula. Peu de gens savent -elle n'en fait même pas parti- ce qui se passa ensuite, tout ce dont elle se rappel, se sont des cris qu'elle poussait, de cette chambre froide et blanche dans laquelle elle se réveillait; jusqu'à ce qu'un beau matin, elle affirma ne plus se souvenir de rien et vouloir rentrer chez elle. Sa mère se sentant coupable de ce qui lui ai arrivé, ainsi que son père -mais c'est une autre histoire- ont décidé de la surveiller à l'extérieur, qu'elle ait une vie en dehors de cet asile. C'était l'année passée et pourtant ce fut comme si rien ne s'était passé, tout ce dont elle se rend compte, c'est que quand elle demande des précisions, ses proches sont assez distants. Kalee et elle sont inséparables, mais elles furent bientôt rejointes par Alexzander -le frère de Sunshine & petit ami de Kalee- & Edwin -meilleur ami de Kalee- et tout ce que souhaite Sunshine, c'est rattrapé le temps perdu avec sa meilleure amie, Evvie, ce qui n'est pas au goût de Kalee, jalouse de sa cousine .

Relations:


[ # MADISON ARCHIBALD _______________ [ # TYLER BROOKS
C’est la mère de Sunshine ; c’est elle qui l’a nommé ainsi parce que c’était –d’après elle- les seuls mots qui lui venait lorsqu’elle avait croisé le regard fuyant de ce magnifique bambin qu’elle tenait entre ses bras, c’était son rayon de soleil –et aujourd’hui encore c’est la même chose. Sa fille a été comme une délivrance pour elle, elle n’était plus alors seule dans un monde d’homme –constitué de son mari et de son fils- et on retrouve cette complicité mère/fille ainsi que l’amour incommensurable qui lie une mère à son enfant dans la relation qu’elles entretiennent. Madison a tendance à trop surprotéger sa fille –mais ce n’est pas Sun qui s’en plaindra puisque ce qu’elle cherche au fond, c’est se sentir protéger- depuis qu’elle a décidé de se lancer dans la mode –un monde qui lui avait déjà pris son mariage. Mais le problème fut que leur relation n’était –auparavant- pas basée sur les confidences (elle ne saura rien de l’état de Sissi et ne s’en doutera même pas, c’est ce que lui reproche tout au plus celle-ci) et peu de temps après la procédure de divorce commencé, elle s’en mordra les doigts. Elle a renoncé à son poste à Harvard pour suivre ses enfants dans leur université, surveillant bien plus que ne le ferait une mère normale, sa fille de peur qu’elle ne replonge –elle ne veut plus plonge dans l’enfer qu’a été ces derniers mois- et Madison est toujours dans les parages quand une crise pointe le bout de son nez. Au fond, même si Sunshine aime sa mère, elle lui en voudra –peut être pas toute sa vie- d’avoir accepter si vite de briser le climat familiale qui constituait le seul bouclier de Sun. Avec son père, c'est une relation très compliquée entre ces deux là ; on ne peut haïr une personne de sa famille, surtout un de ses parents (un des deux qui vous a permi de voir le jour). Pourtant Sissi deste son père autant qu’il peut l’aimer, mais tout avait si bien commencé ; auparavant, Sissi rêvait comme beaucoup de petites filles de se marier avec son père car il était tout ce dont elle rêvait, il avait toutes les qualités. Il était son héro, son mentor dans le monde de la mode –ainsi que son appuie mental dans ce monde de superficialité- alors vous comprenez que jamais –ô grand jamais- elle n’aurait pensé que des deux, se serait le premier a jeté la pierre. Le fait de divorcer est une chose, elle peut comprendre que l’amour trépasse au temps- mais qu’il exige devant le juge que se soit sa femme qui ait la garde de leurs enfants, en est une autre. Pour Sunshine, se fut presque aussi violent que s’il lui avait dit qu’il n’avait jamais voulu d’elle –alors qu’elle était pourtant sa préférée- et elle le vécut assez mal. Cela fut d’autant plus de sa faute lorsque tout comença à déraper pour la jeune fille ; depuis ce jour là, il lui envoit de nombreux cadeaux –au début hors de pris- puis apprenant par Alexzander qu’elle les brûlait, les donner ou les jetait sans même les avoir ouvert, ceux-ci se firent moins nombreux qu’au début –mais toujours présents et moins coûteux- pourtant en s’accrochant à vouloir renouer avec elle en l’ « achetant » est ce qui enfonce encore plus profondement le couteau dans la plaie. Sunshine est de plus en plus sûre qu’en à son choix de ne plus jamais lui adresser la parole.


[ # ALEXZANDER BROOKS
Si un an ne les séparait pas tous deux, on aurait eu la certitude dès leur enfance que ces deux là étaient jumeaux. Le destin en a fait autrement mais ils sont aussi proches que si cela avait été vrai. Alexzander est son frère, grand frère –qui va de pair avec protecteur partout où ils sont ensembles- et comme tout lien avec sa famille, leur lien est assez fort –bien entendu, plus fort qu’un lien qui peut lier deux amis. Alexzander est son confident –après ses meilleures amis puisqu’il y a des choses qu’elle ne peut desément leur dire, de même avec lui- son point de repère. Parfois elle se demande s’il ne lui en a jamais voulu de monopoliser l’attention de leur parent étant petite mais il lui a toujours assûré que non, puisqu’après tout, une chose si petite qu’elle –du point de vu de sa taille, c’est une montagne- ne peut qu’inspirer l’amitié et l’adoration, une telle adoration qu’on a envie de proteger le sujet de celle-ci. Alexzander n’a jamais été quelqu’un de très expréssif et on n’a jamais su s’il avait été affecté par la séparation de ses parents ; sûrement que lui-même n’a pas eu le temps de se poser la question, trop occupé par le problème de sa sœur. Autrefois « siamois », ils ont décidé qu’ils devaient se lâcher et vivre chacun leur vie pour –comme ils se le disent en plaisantant- « avoir des choses à se dire lorsqu’ils seront tous deux enfermer dans une maison de retraite ».



[ # EVVIE TRAMORE ___________________ [ # KALEEN TRAMORE
Amies depuis le bac à sable –sable qu’il n’y avait pas, trop de bactéries, ces trois là ont toujours su se supporter les unes les autres. Il faut dire qu’elles ont toutes les trois des caractères bien opposés mais ceux-ci –lorsqu’elles sont ensembles- donnent une symphonie des plus douces comme s’ils avaient été créer pour coller les uns aux autres –étrange, non ? Toujours soudées, elles n’ont jamais eu de vraies disputes –ou alors ce n’était que des caprices qui ne durait pas plus de cinq minutes- et c’est cela qui finalement leur a servi de bouclier contre le monde extérieur, du moins c’est ce qu’en pense Sissi. A l’école primaire, l’autre qu’un élève embêtait l’une des trois, les deux autres se faisaient un point d’honneur à toujours massacrer –dans le plus grand secret- l’élève en question. Quand l’une était triste, les deux autres pleuraient avec elle ; c’était un peu comme si elles avaient été jumelles et se considérant comme cela, elles ne se séparaient jamais. Puis avec le temps, alors que des liens se défaisaient, le leur restait intact. Elles sont meilleures amies et partage tout –ou presque tout puisqu’il y a des choses qu’il faut mieux ne pas dire- dans le meilleur comme dans le pire. C’est la seule chose qui console Sun lorsqu’elle est seule, mais ce genre d’amitié laisse des traces et des marques. Lorsque le père de Evvie fit faillite, et qu’elle dut déménagé dans un quartier que l’on nommé « bas quartier », Sissi aurait tout donné pour l’héberger. Malheureusement, ce n’était pas possible puisque Evvie voulait suivre ses parents –les aider surtout- et que chez Sunshine, ce n’était pas vraiment joyeux puisque ses parents s’entredéchiraient. Elles s’appelaient régulièrement mais finalement, il ne lui restait plus que Kalee –la cousine de Evvie- dont les liens se resserrèrent lorsque le monde de Sun s’écroula autour d’elle. C’était elle qui était là quand elle se réveillait dans cette mystérieuse chambre blanche –et même si elle ne s’en souvient plus, elle sait que Kalee a toujours été là pour elle- et son visage –avec celui de son frère- qu’elle apercevait avant de sombrer de nouveau. Finalement toutes les épreuves qu’elle a traversé, elle l’a pu parce que les gens qu’elle aimait été –presque- tous présent pour elle. Le problème, c’est que l’amitié qu’elle porte à Evvie et Kalee n’est plus vraiment équilibrée mais après tout, maintenant qu’elles se sont retrouvées, peut être reformeront-elles un tout, des inséparables, comme avant ? C’est ce que Sissi souhaite de tout son cœur, rendant jalouse Kalee qui ne supporte pas de devoir partager sa meilleure amie –et qui lui fait souvent la tête sur ce sujet- au profit de sa cousine chérie.


[ # EDWIN GREEN
Pendant un certain temps, Sunshine n’avait éprouvé que de l’amitié pour Edwin –mais une profonde amitié- lorsqu’ils étaient ensembles. Ils se sont rencontrés à l’âge de seulement douze ans, alors que Sissi avait fait une chute de la balançoire où elle se balançait en attendant que ses meilleures amies aient le droit de venir la rejoindre, lorsque Edwin lui proposa de l’emmener dans un endroit où se trouvait un médecin –qu’il disait bien connaître- pour désinfecter son genou égorgé. Finalement, ils s’étaient retrouvés chez Kalee –dont le père est médecin- qui était la fille des amis des parents de Edwin (compliqué, n’est-ce pas ?) et Sun avait été présenté comme meilleure amie de Kalee et Edwin, comme meilleur ami de Kalee. Il est donc normal qu’entre amis d’une même personne, des liens se créaient. Ils avaient passé chaque vacances d’été ensemble –Evvie, Kalee, Edwin et elle- avant de se séparer lorsque l’année scolaire arrivait. Edwin habitait alors loin de Manhattan, jusqu’à ce que son père –associé de la mère de Kalee- ne fasse fortune et ne décide pour son affaire d’aménager à Manhattan ; et c’est à ce moment là que tout à basculer pour Sissi. Edwin n’était plus l’adorable garçon qu’elle avait rencontré dans le parc mais un garçon à part entier qui lui faisait un drôle d’effet. Désormais sûre de ce qu’elle ressent pour lui, elle essaye de paraître le moins gênée en sa présence, si bien que le pauvre jeune homme ne s’en même pas compte. Pour lui, Sun est une de ses plus vieilles amies qu’il chérit pour cela, mais entendre cela –même si c’est adorable- fait mal, très mal.


[ # CEDRIC LUTHER _________________ [ # MYA BLENDEL
Cédric et Sun, c’est une belle et grand histoire d’amour pour l’être qu’ils adorent tous deux : Evvie. Et quand on aime quelqu’un qui est aimé par une autre personne, il est biologiquement prouvé qu’on en vient à adorer la personne qui fait le bonheur de l’autre. Même s’ils se connaissent très peu –ils se sont rencontrés, il n’y a pas si longtemps durant les grandes vacances- Sissi considère déjà Cédric comme son beau frère (considérant presque Evvie comme sa sœur) et finalement –tellement attachante- elle a su s’attirer l’affection du jeune russe. Après tout, Sun n’est pas sotte –loin de là, malheur à celui qui a osé le penser- elle voit bien les lueurs dans les yeux de sa meilleure amie et n’a pas enfin de se disputer, comme elle a pu le faire avec Alexzander quand il a commencé à sortir avec sa Kalee, connaissant les conséquences et essaye tant qu’elle peut à embellir ce bonheur quitte à devenir risible pour le jeune russe qui ne comprend pas vraiment sa manière de fonctionner (genre attaquer Evvie pour réussis à lui faire mettre une robe alors qu’elle aurait pu lui demander xd). Pour Mya, c’est tout autre chose, elles se sont juste rencontré alors que Sissi visitait Hanover avant d’entamer sa rentré et sa nouvelle vie –d’étudiante- assez vite fait puisque Mya lui a servi de guide pour trouver l’université. Durant le temps où elle l’accompagnait, elles ont sympathisé et Mya a proposé à la jeune brune de venir la voir si elle avait encore un petit problème d’orientation et on échangeait leur numéro. Maintenant qui sait si dans les couloirs, elle la recroisera, et puis de toute manière, elle sait dans quelle confrérie elle se trouve, elle pourra toujours aller lui passer le bonjour.

_________________
    © HEROIN
    My life sucks without you
    I wish one day you'll understand
    Until this day, I'll hope that my smile do not betray me

    ROCK'S SPIRIT ISN'T DEAD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patacitrouille.forum-canada.net/index.htm
The Older Sister
    • La vie est une pathétique démesure .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 29/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 321

MessageSujet: Re: [ # LET THE SUNSHINE ! LET THE SUN SHINING !   Dim 28 Déc - 18:26

    Très longue -et bonne présentation- qu'il te reste tout de même à finir avant d'être validée. Ton code est bon, je te l'ai validé. Il ne te reste plus que l'histoire, et j'aurais la joie de te dire que tu pourra enfin RP =d

    Bienvenu tout de même sur le forum Tchuu

_________________
    J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence .;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunshine Brooks
    ▬ He always said that ♥ looks like a sunhine .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 27/12/2008
▬NBRE MESSAGES : 45
▬TA SUPERBE, MAGNIFIQUE TÊTE :
▬CONFRERIE : Bêta .;

. Nothing to hide .
▬T'AS DES AMIS DANS LE COIN:
▬MOYENNE SCOLAIRE:
86/100  (86/100)
▬POPULARITE:
52/100  (52/100)

MessageSujet: Re: [ # LET THE SUNSHINE ! LET THE SUN SHINING !   Mer 31 Déc - 15:41

Merci, c'est gentil =D Voilà, j'ai pris l'histoire de Sunshine qui avait dans les PVs, pas la tête à écrire après tout, trop de chose à faire. Je crois que tout est bon, en tout cas, du moins j'espère.

_________________
    © HEROIN
    My life sucks without you
    I wish one day you'll understand
    Until this day, I'll hope that my smile do not betray me

    ROCK'S SPIRIT ISN'T DEAD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patacitrouille.forum-canada.net/index.htm
The Older Sister
    • La vie est une pathétique démesure .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 29/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 321

MessageSujet: Re: [ # LET THE SUNSHINE ! LET THE SUN SHINING !   Mer 31 Déc - 15:43

    Tout m'a l'air en ordre, tu pourra commencer à RP dès que j'aurais fini les PVs, ce qui ne devrait tarder =D
VALIDEE PAR NATE GRAY

_________________
    J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence .;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ # LET THE SUNSHINE ! LET THE SUN SHINING !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ # LET THE SUNSHINE ! LET THE SUN SHINING !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PBO/Playback Let the sunshine in
» Shining : différentes traductions pour "All work and no play makes Jack a dull boy ?"
» Education des enfants: Devenez des parents zen!
» [Divertissement] Lyrics de vos chansons coup de <3.
» Liens plans sonores et texte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
__ » Dartmouth University .; :: ▬ AFTER HAVIN FUN ▬ :: Les Archives & La Poubelle-
Sauter vers: