AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On passe le balais ? |PV|

Aller en bas 
AuteurMessage
CHELSEY SPENCER
But lullabies helps make this pain go away
avatar

▬INSCRIPTION DAY : 28/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 198
▬TA SUPERBE, MAGNIFIQUE TÊTE :
▬CONFRERIE : Alpha

MessageSujet: On passe le balais ? |PV|   Dim 6 Juil - 18:56

    C'est avec mes oreillettes que je quitta ma chambre & sortie de la maison Alpha pour rejoindre le campus avec comme excuses : "J'ai oublier mes bouquin ! Et je compte faire un tour a la bibliothèque" Avais-je annoncé a toute mes camarade de confrérie. Mais cette excuses était un peut beaucoup un mensonge, parce que je n'aller pas vraiment prendre mes livres ni aller a la bibliothèque, parce que, déjà d'une mes livres était tous dans ma chambre & aller a la bibliothèque, il fallait déjà que je dédaigne mettre les pieds là dedans ><.

    Je venait de traversé quelque couloirs pour enfin rejoindre les annexes de l'université j'avais en chemin croisé de trois membres du personnels qui m'avait attardé dans ma route -_- D'habitude mon travers je le fessait en un temps de deux chanson lente, mais la j'étaie bien arrivé a la sixième xD Ils avaient tous de quoi maintenant avoir eu des doute sur mon mensonge parce que je n'était pas rentré au bout de dix minute avec une autre excuse genre : "il y avait un monde fou, impossible d'atteindre les livres les intellos sont de sortie ><"
    Je me glissa doucement encore d'en d'autre couloirs après tout, pourquoi maintenant pressé le pats ? Autant finir en ballade. Mon regard chocolat était fixé vers les dalles de pierres du sol avide de l'université... Et ma tête finit par entré en collision avec quelque chose de dure >< est inconfortable, je leva ma tête brusquement, et mon nez se cogna a sont tour contre la surface dur. J'étais arrivé xD Pas avec grâce devant la porte d'un placard, pas n'importe le quel placard : le placard a balais ou j'avais rencontré Nate =).

    J'y aller asses souvent a cette endroit, juste pour m'isoler, ou pour remémoré, je me glissais a l'intérieure, et tira sur la tête cordelette pour l'allumer, je me laissa glisser contre une des parois froide du placard, et je me mise a fixé l'ampoule de ce placard en question qui n'avait bientôt plus d'utilité a être allumé vue 'intensité de sont éclat qui même une allumette éclairerais la jeune fille xD et la toile d'araignée qui logé entre elle et le mur. Il faudrais pensé a faire le ménage xD C'est le tout d'avoir un balais ^^
    Assise dans ce placard, j'avais l'impression que le temps c'était arrêter, je pouvais rester la des heures sans pensé une seconde a rentré, ou peut être qu'on me chercher enfin bon qui me chercherais hein ?

_________________

OOOOOOO
». Still in Love With You/././././././././
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dartmouth-university.forums-actifs.net
The Older Sister
    • La vie est une pathétique démesure .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 29/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 321

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Lun 7 Juil - 0:43

    Bien entendu lorsque Chelsey nous avait annoncé à tous qui nous trouvions alors dans l'espace d'espace détente de notre maison, certains affalés comme Shane sur le canapé à dévorer des yeux le plafond ou d'autre entrain d'accorder leur basse comme Jason, on voit lesquels sont plus sérieux & surtout intégrés que les autres, qu'elle avait pour intention d'aller faire un tour à la bibliothèque & comme tout bon amis qui se doivent, nous l'avons cru sans nous douter une secondes qu'elle n'avait jamais mis les pieds dans la bibliothèque, je me demandais même si elle savait ce que c'était que cet endroit-ci ou si elle l'avait juste trouvé dans le dictionnaire même si je doute qu'elle s'en serve pour autre chose que pour nous frapper. N'allez surtout pas croire que nous sommes soumis, c'est pas très loin de la vérité, entre amis on a le droit de s'amuser, même de se frapper dans le cas de la belle brune mais jamais nous ne serons soumis, on attend juste le bon moment pour renvoyer l'ascenseur, bien que je doute qu'il n'en n'est qu'un.. J'esquissais alors un sourire lorsqu'elle sortit sachant pertinemment qu'elle ne le verrait pas, c'était un peu le principe de la manœuvre aussi stupide peut-elle vous paraître! S'en suivit ensuite un long soupir alors que je me glissais lentement dans le sofa depuis la côte de celui-ci, un sourire béat sur le visage, oui, je pensais bien avoir l'air stupide mais bizarrement je ne pouvais pas m'empêcher de l'être, même devant les autres, c'était juste un écart de ma part, je me reprendrais vite. Heureusement que personne ne me prêta attention à ce moment là, tous préoccuper par ce qu'ils faisaient même Shane qui devait s'ennuyer à mourir à contempler ce plafond, peut être avait-il trouvé un jeu où le but était de trouver les défauts de ce plafond parfait, il aurait du mal mais j'étais sûr que cela lui prendrait du temps & pas qu'un peu, enfin jusque ce qu'il se rende compte que ce qu'il faisait était stupide..

    Soudainement j'eus l'étrange sensation de vide en moi comme si je venais de recevoir une douche froide qui descendis jusqu'en bas de mon échine, très mauvaises sensation, & je perdis mon sourire, je m'en rendis compte puisque ma peau se mit a me tirailler un peu puisqu'elle était relâche après un si long sourire, je finirais peut être par me déloger la mâchoire un jour, j'esquissais alors une grimace. Finalement en vint une autre qui voulait que je me lève, que je bouge mais pour aller où? C'est là que cet endroit me revint en mémoire, cela me ferait tellement de bien d'y aller & puis personne ne le saurait, c'était super! Personne ne saura jamais que j'avais besoin d'y retourner pour me souvenir du premier jour où je l'ai vu, je ne suis ni fou ni fétichiste, c'est juste que ce jour était spécial, c'était notre première rencontre.. Dans un placard à balai. En y réfléchissant bien, il m'arrivais parfois d'imaginer mon futur, assis dans un fauteuil, & racontant la façon dont j'avais rencontrer ma femme, dans un placard a balai, il y avait beaucoup plus romantique de un & de deux, Chelsey ne serait jamais ma femme, ni ma petite amie parce que même si j'ai fait des efforts pour paraître plus indifférent, mes lèvres restent obstinément soudés lorsque j'aimerais lui avouer ce que je ressent, fichu conscience à anticipé les pires scénarios! Je me levais tout de même & d'un sourire neutre, je levais la tête tandis que franchissant mes lèvres mon excuse pour sortir n'intéressa au premier coup d'œil, personne.

    " Je reviens, je vais prendre l'air, j'en ai besoin ! " sortis-je joyeusement tandis que je passais une main distraite dans mes cheveux bouclés.

    Pourtant je savais que dès que j'eus passer la porte, Shane, Jason & Cherry firent bande à part à discuter de l'éventualité que je partes rejoindre Chelsey mais il n'y avait aucune chance pour cela. Mon lieu de repère se trouvait à l'opposé de la bibliothèque si bibliothèque, il y avait été vraiment question. Je souris malgré moi durant tout le trajet, mes mains dans les poches de mon jeans Levis qui était troué au niveau des genoux mais pas parce que je les avais acheté ainsi, je trouve cela stupide de payer pour des jeans troué & pourtant c'était la mode en ce moment, à croire qu'ils n'avaient pas d'autres inspiration, n'empêche les Gamma devaient, pas trop s'embêter , vu que les leur sont troué à force d'usage tout comme le mien, a force de faire le fier & le beau avec ma guitare, les hommes sont stupidement arrogant, je ne déroge pas à la règle. Je croisais même en chemin trois domestiques que je saluais joyeusement tandis que tout en sifflotant je me dirigeais vers mon fameux placard, heureusement qu'il n'y avait personne à l'intérieur, c'était pas déjà très confortable pour un alors pour deux.

    *Dix minutes & on repars sinon ils vont vraiment se poser des questions. Après tout ce n'était pas comme si j'avais croisé..*

    J'ouvris la porte, me glissa à l'intérieur du placard minuscule avant de sourire, haussant les sourcils mais ne remarquant pas que la lumière était déjà allumé, cela me sors de l'esprit parfois, quand ce n'est pas intéressant. Fermant la porte devant mes yeux, je mis quelques secondes à me tourner, inhalant l'odeur de l'endroit, c'est bizarre c'était comme si Chelsey était passé il y avait cinq minutes, j'arrivais à sentir son parfum, ah cette odeur, je ne m'en lasserait probablement jamais ou alors lorsque je tomberais amoureux d'une autre personne, ça risque d'être pour le moment difficile.

    " Chelsey " murmurais-je finissant alors mes pensées tandis que mes yeux s'habituaient a la trop vive lumière dans cet endroit obscur.

_________________
    J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence .;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHELSEY SPENCER
But lullabies helps make this pain go away
avatar

▬INSCRIPTION DAY : 28/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 198
▬TA SUPERBE, MAGNIFIQUE TÊTE :
▬CONFRERIE : Alpha

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Lun 7 Juil - 1:06

    J'étais assise là depuis un bon petit moment c'était certains. Mais j'étais bien, là dans cet endroit que j'aimai particulièrement. Il me fessait sentir mieux, je me sentes comme rassuré imaginant encore ses parole qui avait vibré entre ses murs & par pur folie imaginant les meilleur scénario dont je rêve parfois.
    Ma tête avait finit, par glissait sur mes genoux qui était camouflé par mon jean cigarette blanc que j'avais moi même customisé de petit dessins & autres rafistolage. Mes yeux s'était éteint & ma respiration était lente j'aurai pus m'endormir si je voulait, parce que je me sentes si bien ici même si cétait pas l'endroit le plus beau, le plus chic, le plus confortable s'était l'endroit tout simplement, il avait plus qu'une valeur sentimentale.

    Mon corps était devenue totalement rigide en entendant la porte s'ouvrir, je n'oser pas lever la tête de mes genoux pour voir qui venet de s'introduire en ce lieux, puis la porte ce referma, tout d'abord j'avais pensé au concierge qui ne m'avait pas vu & qui avait pris un balais, mais il n'avait pas fermé la lampe... alors c'était que quelqu'un était entré comme je l'avait fait...


Chelsey


    Cet voix, je la connaisse, ce timbre rauque qui faisait battre mon coeur a des vitesse anormale, il était la. Mon prénom murmuré par ça voix, ne montré pas qu'il avait vu, et mon corps encore sous rigidité ne répondais pas au mouvement que j'aurais pus enclencher : un sursaut ou autre de ma par, je rester la. Et je ne répondais pas attendant de voir ou plutôt qu'il confirme si il m'avait vu, dans l'angle des parois ou si il n'avait pas remarqué ma presence0 J'humais sont odeur que je ne me délesterai jamais, si douce a mes narines, naviguant dans mes esprit, j'étais enveloppée.

_________________

OOOOOOO
». Still in Love With You/././././././././
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dartmouth-university.forums-actifs.net
The Older Sister
    • La vie est une pathétique démesure .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 29/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 321

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Lun 7 Juil - 19:05

    Heureux que rien ne se produise dans l'imédiat, je vous l'avais bien dis que j'imaginer toujours les pires scénarios comme si quelqu'un se trouvait déjà dans le placard, il aurait eu beaucoup moins de place de un & de deux, je l'aurais entendu. Sûrement aussi serait-il venu à ma rencontre, surtout s'il avait s'agit du concierge mais impossible puisque je venais de le croiser cinq minutes plus tôt, occupé à ramasser les ordures dans le parc, le pauvre, & dire que certaines personnes se fichent pas mal de l'environnement, qu'est-ce qui nous attend dans dix, vingt ans? Probablement rien de très inquiètant mais bon, je pense avoir assez délirer avec mon imagination indomptable, je pense l'avoir assez fait pour la semaine a venir, je ne suis rien sans tout de même, mes compositions me viennent de là, difficile a croire, je vous l'accorde! Je soupirais ensuite pour faire sortir l'air qui s'était bloqué pendant quelques secondes dans mes poumons, reflexe qui ne m'aidera jamais à ma survie, grattant ma nuque nerveusement, je fixais alors l'autre bout du placard, il semblait un peu plus éloignés & comme j'avais l'intension de m'y adosser, il fallait bien que j'y arrive, non ? Faisant une petite & rapide emjambée me faisant traversé la moitié de ce lugubre endroit, mon neronne qui s'était alors laissé aller se remis en marche & je devins soudainement logique, ou plutôt le redevins. La lumière n'avait pas pu s'allumer toute seule & de plus si le concierge, qui était alors occupé, l'avait allumé, il ne l'aurait pas laissé allumé, plus pour question d'argent que d'environnement. Rahh mais il m'enerve cet environnement!

    *Donc il y a quelqu'un dans le placard ? Quelqu'un de plus bizarre que moi ?* me demandais-je mentalement.

    Je me considerais bizarre parce que rien que le fait d'avoir envie d'aller dans ce genre de lieu que l'on avait plutôt tendance à fuir, n'était pas ce que j'aurais fait il y avait quelques temps. C'était un besoin mis a part qu'il devienne vital au bout d'un moment, je n'y aurait jamais cru, mais cela était bel & bien arrivé, a essayer d'être neutre & l'ami dont Chelsey avait besoin, j'essayais vainement de tuer dans l'oeuf mon coeur battant un rytme entrainant & destabilisant dès que je la voyais. C'est cela a mon avis la definition d'aimer "Souffrir en silence & garder le sourire en toute circonstances" mais moi si je n'avais pas de soutien, quelque chose auquel me rattacher, je me serais sûrement jeter sur elle & concretement pas abstraitement comme on l'aurait fait dans ses rêves.. Je préfère pas m'attarder sur le sujet, je sens que je finirais par m'enfoncer plus qu'autre chose. Tournant la tête vers la droite puis vers la gauche & ainsi de suite succesivement pour tenter de voir quelque chose d'anormal, étant donner que je venais assez ici quand j'etais mal ou que j'avais besoin de me calmer. C'était bien cette même pièce avait un effet benefique & negatif sur moi, d'un côté, elle me rappelait que je devais être patient & paradoxalement que si je ne me deciderais pas vite quelqu'un d'autre le ferait..

    Finalement, mes yeux s'étant habitués à la lumière, je distinguais parmis les objects ménagers, mon petit rayon de soleil qui egayait cet endroit lugubre à lui seul, elle était assise, la tête sur les genoux me rappelant vaguement un fameux premier jour à la rentré, elle était assise à la même place. J'etais très imaginatif & attaché au détail parce que j'aurais pu mettre ma main à couper qu'elle était reellement présente, cela devait semblait fou puiqu'elle se trouvait à la "bibliothèque" J'esquissais un large sourire, etirant mes pomettes, je n'allais pas rentre de si tôt, temps que cette image restera en moi, je ne bougerais pas même si ce n'est pas pratique de rester correctement debout dans un si petit endroit. Par contre, je devais être plus fatiguais que je ne devais le penser parce que mon imagination prenait vraiment de l'empleur, genre je voyais qu'elle respirait, je l'entendais aussi.. Puis m'agroupissant pour arriver à sa hauteur, toujours mon sourire sur les lèvres, je me penchais pour mieux voir, mauvaise idée, peut-être m'avait-elle entendu l'appeler un peu plus tôt puisqu'elle choissit bien son moment pour lever la tête, son regard caramel croisant le mien, ils petillaient & la réalité me parrut bien plus complexe. Surpris comme en flagrant délit[, ou la main dans le sac, les doigts dans le nez, expression de Shane..


    " Chels.. Chels.. " balbutais-je surpris, a peine plus fort que d'habitude mais ma voix déjà rauque, semblait être coincé dans ma gorge.

    Me redressant brusquement je me pris l'ampoule en pleine tête, comme si un oeuf s'était écrasé sur ma tête, agitant mes bras comme pour attrapper celle-ci, j'arracher la cordelette servant à allumer la pièce avant de faire un pas en avant & de trebucher, pour cause des pieds de la jeune brune, en avant. Super journée, moi qui pensais que prendre l'air me ferait du bien..

_________________
    J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence .;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHELSEY SPENCER
But lullabies helps make this pain go away
avatar

▬INSCRIPTION DAY : 28/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 198
▬TA SUPERBE, MAGNIFIQUE TÊTE :
▬CONFRERIE : Alpha

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Mar 8 Juil - 15:25

    Je ne savait pas très bien ce qu'il avait fait avant, j'étais trop prise a me pensé invisible >< Mais bon ça n'avait pas trop l'air d'avoir marché quand je le vie s'accroupir face a moi avec le sourire... son sourire qui dévoile sa parfaite dentition blanche et luisante, je me persuadait même que c'était lui qui m'éclairer plus que l'ampoule qui frétillait de sont éclat peu intense, les battements de mon coeur s'accéléraient quand j'eus croisé sont regard chocolat.

    Chels.. Chels..


    J'aurais voulut répondre, mais pour dire quoi ? "Tadan c'est moi !" ou encore " Non ta trouvé ça tout seul ?" Ce n'était pas vraiment le moment de lancé un de mes réplique, sanglante & de plus débile, même plus... Il avait l'air surpris de me voir, pourtant, je pense qu'il m'avait vu quand il s'était accroupie face a moi, je penser qu'il savait déjà que j'étais la quand il avait murmurais la première foi mon prénom, mais j'avais du penser un peu de trop.
    Je le vit ce redresse brutalement, comme ci il avait était foudroyait sur place, ça tête avait heurté la pauvre petite ampoule & il secouait les bras & la cordelette ne fut pus accrocher. Après je ne savait pas très bien ce qu'il s'était passer, s'était t'il heurté a une des étagère, ou alors... il s'était pris les pieds entre les miens. Et la seconde d'après Nate était sur moi, j'avais mais mains plaçaient sur son torse comme ci j'avais voulut me protéger, mais comme il était bien plus lourd que moi la force de mes bras n'avait pas suffit. Tout s'était passer si vite pourtant, mais j'étais persuadé que mes lèvres avait entré au contacte avec les siennes, ou alors avait-je rêver ? Un rêve que j'avais illusionner plusieurs foi c'est vrais, mais... j'avais pourtant crue que c'était réelle, mais vu ma posture et l sienne, c'était peut être que le fruit de mon imagination non ? Parce que mon visage était en contacte avec ses boucle soyeuse et non avec sont visage... Je passa la langue sur mes lèvre avant de que je l'ai pince. Ma respiration était haletante, comme bloquer au fond de ma gorge mais yeux était grand ouverts perdu dans le vide, mon coeur batté a un rythme irréelle que je crue qu'il aller ce décrocher.

_________________

OOOOOOO
». Still in Love With You/././././././././
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dartmouth-university.forums-actifs.net
The Older Sister
    • La vie est une pathétique démesure .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 29/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 321

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Mar 8 Juil - 20:15

    Finalement, si j'avais eu le choix, j'aurais préféré qu'elle m'avertise de sa présence mais c'était bien connu : les hommes & les femmes ne se comprennent pas alors il est normal qu'il en soit de même pour les garçons & les filles. Même si j'avais essaye de me persuader qu'il n'avait pas fallu paniquer cela avait été plus fort que moi, c'était un sentiment assez étarnge que la culpabilité mais cela devait être moins pire que la honte qui allait dans un moment m'envahir & j'en étais d'autant plus certain si j'allumais manuellement la lumière parce que je remarquais alors la possition dans laquelle je me trouvais même si je pouvais le sentir. Essayant de calmer ma respiration pour ne pas precipiter le sang à mon cerveau me faisant rougir, je relevais la tête en expirant avant d'ôter mes mains de l'endroit où elle se trouvait, je serais bientôt trop gêné pour lui demander où je les avais placé mais bon, si on oubliait, je suis sûr que tout irait pour le mieu, je m'en persuaderais, évitant ensore une nouvelle fois un scénario à catastrophe. Parfois je n'oses même pas me demander comment je fais pour ne pas lui sauter dessus dès que je vois ses yeux petillaient lorsqu'elle me regardait, sûrement encore mon imagination pourtant j'étais heureux de m'aperçevoir que mon imagination ne me trompait pas lorsqu'elle jetait un oeil à Shane, je ne sais pas mais face à mon frère, je me sens tout de suite devaloriser puis tout de suite mis en confiance parce que sachant exactement ce que je rescens pour Chelsey, même mieux que moi, c'est horrible d'avoir un frère parfois mais tellement merveilleux quand on sait ce qu'il peut faire pour vous, il arrive toujours a essayé de se rendre minable. J'ai plus l'impréssion ces derniers temps que se faire passer pour un gigolo attire les filles, c'est pour cela sûrement que j'ai du succes avec les filles, pure ironie bien entendu. La seule vraie relation que j'ai eu m'a appris à me mefier des apparences mais avec un sourire angélique & ces yeux chocolats comment ne pas avoir l'envie d'y plonger son regard en esperant qu'ils n'entrevoient que vous derrière ses paupières quand la nuit se fait reine. Voilà, je me sens tout de suite poète lorsqu'il s'agit d'elle. Esquissant un sourire des plus gêné, je me détachais d'elle, peut être que la surprise de me voir lui avait coupé la respiration parce qu'elle semblait aussi éssouflé que moi.. En prenant conscience de la possition que j'avais crée en m'eloignant d'elle, j'y aurais reflechis à plus de six fois parce que maintenant je me trouvais pile en face d'elle. Le sang battant sur mes tempes, j'eus soudainement l'envie de me fracasser la tête contre la paroi du placard pour faire cesser le mal de tête qui commener à me prendre à force d'essayer de reflechir à trop de chose à la fois pour finalement n'aboutir à rien.

    " Hum désolé, attend je vais aller sur ce.. " commençais-je avant de m'arrêter, mon cerveau n'arrivant plus vraiment à m'envoyer les informations.

    Je ne compris pas du tout pourquoi mais alors que je la regardais dans les yeux, elle se remit à respirer d'une manière assez rapide, elle haletait. Je devais vraiment lui avoir faire peur pour arriver à un effet comme celui-ci. J'aurais dû assûrement rester à la confrérie maintenant qu'est-ce que je pouvais faire, il faudrais déjà me detâcher de ses yeux qui me regardaient fixement, m'empêchant littéralement de regarder ailleurs & puis tous mes éfforts pour essayer de me décaler avaient été stoppé par ce que je venais de voir, c'était bien trop tentant. Un frisson parcouru ma colonne vertebrale mais je ne bougeais pas réellement ou alors pas assez pour que je puisse m'en rendre compte. En fin de compte, au lieu de m'aider à patienter encore un moment, ce fichu placard à balai m'insitait à faire ce que j'avais envie de faire mais bien entendu je n'avais pas envie de le faire, ou alors pas totalement.. D'accord, j'avais TRES envie de le faire! Je souris stupidement & me penchais vers elle, j'avais peur de ce que j'allais faire. Mon ventre se torda tellement que j'eus envie de vomir, une boule remonta au niveau de ma paume d'Adam mais malgré tous ces desagrements, je me sentais bizarrement bien, c'est que je devais vraiment l'être. Posant mes mains de part & d'autre de sa tête, mes paumes supportant le changement de poids que j'allais effectué, je me penchais tandis que dans un geste des plus tendre, je posais mes lèvres sur les siennes avant de me detachais d'elle brusquement. Aïe mais qu'est-ce que je venais de faire?!

    " Pardon " murmurais-je d'une voix rauque, sachant que j'avais fait une bêtise pourtant cela ne m'empecha pas de le refaire deux fois de plus & plus longtemps. Je devais avoir de la chance, elle ne reagit même pas. " Oui, c'est bien ce que je me disais, je suis tombé sur une serpillère " finis-je en riant, essayant de calmer mon gêne, c'était une façon, comme une autre de me défendre sur ce que je venais de faire. Je me benissais d'être aussi inteligent pout trouver aussi vite une excuse maintenant fallait trouver une autre pour justifier ma présence ici.

_________________
    J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence .;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHELSEY SPENCER
But lullabies helps make this pain go away
avatar

▬INSCRIPTION DAY : 28/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 198
▬TA SUPERBE, MAGNIFIQUE TÊTE :
▬CONFRERIE : Alpha

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Mar 8 Juil - 21:29

    Je ne mettais jamais imaginer qu'en allant dans ce placard, dans le placard ou j'avais rencontré Nate, il y serais, enfin j'y était depuis bien plus longtemps que lui donc je devrais plutôt dire, que je ne me serais jamais douter qu'il serais venue lui aussi dans le placard, ce placard qui représente un histoire pour nous deux Une belle histoire selon moi, un de mes plus beau souvenir, pour ne pas dire le plus beau.
    J'avais toujours le regarde vide, & je n'osais même pas bouger le moindre cils, bloquer dans la position ou nous sommes, & surtout par la position des mains de Nate, qui ce trouvé un peu plus haut que ma poitrine & il ôta ses mains d'où elles étaient, je sentie déjà un point de relâchement & ma respiration commença a prendre une allure normale, moins haletante qu'il y avait quelque temps.
    Mon regard qui jusqu'à présent était avide glissa doucement sur le visage de celui-ci s'attardant sur les moindre détails. Avant de plonger mon regard caramel dans le sien. Je me mise a sourire certainement idiotement a ce moment la en montrant que le haut de ma dentition, mais lui par contre, il avait un sourire gêné afficher sur son visage, & il détacha de moi, de la posture qu'avait provoqué sa chute du a l'entre mélage de ses pieds.


    Nate : Hum désolé,
    attend je vais aller sur ce..


    J'avais détourner le regard lors qu'il avait commencer a parlé pour regardait dans le vide encore une foi, ce qui était en plus mal polie, parce que l'on regarde les gens quand ils vous parlent >< Nate n'avait pas finit ses paroles,que voulait t'il dire ? Aller où ? De l'autre coter du placard ? Sur un autre coter ? Il y avait mille & une solutions a cette paroles.
    Lors qu'il replongea son regard dans le mien mon coeur ce remit a accélérais et ma respiration reprend un cours anormale comme il y a tantôt, asser rapidement, en haletant. Je me replongeait, moi aussi dans ses yeux, pour mis perde peu à peu.
    Un sourire ce dessina sur le visage de Nate, et sur le mien n'afficher que un léger sourire, peu remarquable certainement, j'étais bien trop prise a contemplé sont regard. Mon coeur qui bâter déjà bien trop rapidement, pris une ampleur encore plus vive quand il ce pencha vers moi, je ne le quitter pour autant pas des yeux, comme si j'étais emprisonner part ses pupille chocolaté... Ses mains ce plaçaient de part & d'autre de ma tête et je crue d'abord a une illusion de ma par, sentant ses lèvres ce posé tendrement sur les miennes, un frisson travers ma colonne vertébrale, m'obligeant a me redire un peu, et il ce recule brutalement & instantanément de mes lèvres.


    Nate : Pardon


    De ça voix rauque il m'avait murmurais cette excuse porté a son geste, qui pourtant ne l'empêchant pas de recommencer une seconde foi, cette foi, j'avais la persuasion que ce qu'il avait fait, était bien réelle, que ça ne venait pas encore une foi de l'un de mes nombreux fantasmes, & puis il y eu une troisième foi, ou je clos mes yeux doucement, savourant ses lèvres posée sur les miennes, une de mes mains c'était lever j'aurai voulut la posé sur ça joue, mais les quelque centimetre qui empêcher la paume de ma main de ce posé sur la peaux pale de ça joue ne fut pas brisé, alors je la reposa sur le sol. Il ôta doucement ses lèvres des miennes, & j'ouvris mes yeux, sans expression de ma part qui c'était niché sur mon visage, on aurait dit que j'étais insensible a ce qu'il m'avait fait, alors que j'avais crue, que plus d'une foi mon coeur c'était décrocher et retiré de ma poitrine.

    Nate : Oui, c'est bien ce que je me
    disais, je suis tombé sur une serpillière


    Ce qui venet de dire... même si il riait a ça réplique, je baisser légèrement les yeux, les relevant avant de pincer mes lèvres et de detourner la tête... sur ce coup là, moi qui prend la plupart des remarque au second degré, cette il en fut autrement, & j'étais comment dire... vexé ?

    Je ne suis pas une serpillière dis-je dans un murmure, baissant mes yeux, et ma tête vers le sol pour cacher mon air affligé.

_________________

OOOOOOO
». Still in Love With You/././././././././
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dartmouth-university.forums-actifs.net
The Older Sister
    • La vie est une pathétique démesure .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 29/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 321

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Dim 13 Juil - 0:57

    Vraiment cette phrase m'avait sauvé tout en m'enfonçant un peu plus, c'était une manière comme une autre de s'en sortir après tout & comme je n'avais pas envie de briser notre amitié, mon cerveau avait dû surchauffer pour me sortir une de ces explications farfelues & totalement logique mais à en voir son expression, ce n'était pas trop ça. au moins j'avais éviter la gifle que j'avais tant redouter & même si je m'en voulais déjà, me dechirant interieurement les entrailles pour avoir commis une telle faute dû à l'environnement qui nous entourait, j'avais déjà la migraine mais pas parce que j'aurais dû me trouver mal, j'étais loin du compte puisque si je n'étais pas dans une endroit clos j'aurais sauté, couru, chantait à tue tête durant des heures tellement la joie m'envahissait. Etant donné que la culpabilité allait tôt ou tard m'écrasait, j'aurais tellement voulu sortir pour m'exprimer, même si cela aurait été suspens du point de vu des autres.. Esquissant une légère grimace à sa tête, je me demandais si je n'aurais pas simplement dû lui dire la vérité, il y a beaucoup de chose maintenant que je devrais faire mais aucune ne le sera parce que je ne suis pas assez audacien pour le faire, pas assez sûr de moi pour me jeter dans la gueule du loup sans pour autant être sûr que le chasseur viendra à mon secour, je suis lâche mais lorsque l'on subit les mêmes déboires amoureux dans la vie, à cause d'une seule fille, on ne sait plus vraiment en quoi & en qui croire.. Que faire dans ce genre de situation là alors que la chaleur qui remontait, provenant de mon bas ventre, vers ma gorge jusqu'à mon coeur lui procurant une infine chaleur aussi douce qu'aurait pu l'être la sensation du soleil sur la peau telle une caresse. D'un geste distrait, j'enroulais un de ses cheveux autours de mon index avant de soupirer, j'étais vraiment gaga de cette fille & le pire c'était qu'elle ne s'en rendait même pas compte ou alors elle était bien trop cruel pour jouer avce moi. Même si cela avait été douloureux la première fois, je pensais être fou pour le retenter parce qu'un coeur, on n'en a qu'un & si on en prend pas soin, il se déseché & fane un peu comme une fleur, ca a besoin de soleil, un peu comme celui-ci & d'eau d'où le dicton "D'amour & d'eau fraiche" !

Chelsey { Je ne suis pas une serpillière

" Oh mais cela je le sais & quand bien même tu l'aurais été, tu aurais été la plus belle " souris-je. * Pitoyable mon garçon.. * " Je m'excuse si tu l'as mal pris Chel's " murmurais-je avant de m'approcher un peu plus d'elle avant de m'affalé sur le coté, dos au mur. " On oublie ? Qu'est-ce que tu fais là alors ? " demandais-je après un moment de silence, avec ma joie naturelle.

_________________
    J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence .;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHELSEY SPENCER
But lullabies helps make this pain go away
avatar

▬INSCRIPTION DAY : 28/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 198
▬TA SUPERBE, MAGNIFIQUE TÊTE :
▬CONFRERIE : Alpha

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Dim 13 Juil - 1:23

Nate : « Oh mais cela je le sais &
quand bien même tu l'aurais été,
tu aurais été la plus belle »


« Ah mais, ne me dit pas que tu ne trouve pas cette… Serpillère magnifique ? Dis-je en designant la serpillère en face d enous De toute façons il-y-a bien de plus belle serpillère au cheveux fillasse que moi. Mais c’est vrais que dans ce placard… Je doit être la plus belle des Serpillères au moins… Ah moins que tu est dit ça pour te rattraper ? Et ça, se serais méchant… Très méchant Nate gray ! Même Shane n’aurait jamais fait ça… Quoi qu’il ne faut jamais, dire jamais »

*Il y a bien des choses ou tu dit jamais ma grande comme : Jamais tu seras avec Nate, Jamais tu auras 99 enfants avec une vache… Une vache ? Décidément ce placard me fait tournée la tête, ou alors c’est d’être trop près de lui, de sentir sont regarde sur moi, sont odeur qui me transporte… J’arrête parce que dans 5minutes je bave ><*

J’eus un soupire, même si ce qu’il m’avait dit, m’avait fait plaisir j’avait quand même des doutes, me trouvai t’il vraiment la plus jolie ? Ou alors il joué un jeu ? Et ça je ne le saurais jamais, parce que je ne lui demanderais jamais ! Et oui, encore ce jamais qui reviens.

Nate : « Je m'excuse si tu l'as mal pris
Chel's »


« C’est vraiment parce que c’est toi, que je ne t’en veux pas et que j’accepte tes excuses… Mais… enfin…. Non rien. Ca mérite un… bisous non ? »

Dis-je en tendant ma joue vers lui, j’aurais bien usé d’un plan tordu comme dans les films, mais ce qu’on voit dans les films je l’aurai pas fait, je me voyait pas tourné la tête lorsque ses lèvres serais proche de ma joue, pour sentir encore une foi le contacte de ses lèvres sur les miennes… J’était bien trop peu audacieuse pour faire ça.

Nate : « On oublie ?
Qu'est-ce que tu fais là alors »


« On oublie… »

*Ce que je fait la… Réfléchie… Réfléchie… RAN JE SAIS PAS REFLECHIRE… Dire la vérité ou mentir…. Mentir!*

« J’ai crue entendre un bruit bizarre pis je suis rentrée… Mais a pas reussi a ouvrire la porte. Et toi ?»

*Looseuse Chelsey*

_________________

OOOOOOO
». Still in Love With You/././././././././
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dartmouth-university.forums-actifs.net
The Older Sister
    • La vie est une pathétique démesure .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 29/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 321

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Sam 26 Juil - 21:56

    Bon d'accord, en y repensant bien, ce n'était pas la meilleure excuse que j'avais pu ou que j'aurais pu même trouver. Je suppose que pour une fille dire qu'elle ressemble à une serpillère, ce n'était pas ce qu'on avait dit mais on parle d'une fille après tout, elles prennent la plupart du temps ou même tout le temps pour elles donc vaut mieux réfléchir avant & moi quand je suis gêné ou coincé, je ne réfléchis pas. C'était bien ma veine, elle avait pas l'air d'apprécier. Si j'avais pu sans qu'elle n'ailles me prendre pour un fou me cogner la tête contre le mur, vous savez comme dans les dessins animé, je l'aurais fait mais justement j'avais bien peur qu'elle me prenne pour un malade. Quoique malade fou amoureux d'elle me collait assez bien à la peau comme s'aimait à plaisanter Shane. Après tout, pour nous les hommes, une serpillère était prêteuse à gros délire derrière, à croire que la gente féminine est bien moins délicate & rancunière.

Chelsey : « Ah mais, ne me dit pas que tu ne trouve
pas cette… Serpillère magnifique ? »

« La pauvre » m'exclamais-je avec une moue, totalement ironique, choquée. « Tu vas la vexé ! »

Chelsey : « De toute façons il-y-a bien de plus belle
serpillère au cheveux fillasse que moi. »

« Mais tu sais dans ta catégorie à toi, tu es la plus belle » souris-je bien malgré moi. *Qu'est-ce qui t'a pris de dire cela avec cet air béat ! Elle le voit peut être pas parce que tu regardes le mur mais moi je le sens !*

Chelsey : « Mais c’est vrais que dans ce placard..
Je doit être la plus belle des Serpillères au moins..
Ah moins que tu est dit ça pour te rattraper ? »

« Bien sûr que non tu me connais ! Jamais je ne dis du mal de mes amies surtout si elles m'ont laissé les embrasser. J'aurais dû choisir une autre formule pour te faire bouger, celle-ci n'a pas eu tellement d'effets.. » grognais-je plus pour la forme que pour autre chose, après tout ce baiser j'en rêve depuis un moment, maintenant je sais quel goût elles avaient, ses superbes lèvres.

Chelsey : « Et ça, se serais méchant…Très méchant
Nate gray ! Même Shane n’aurait jamais fait ça… Quoi
qu’il ne faut jamais, dire jamais »


« Je suis d'accord avec toi » esquissais-je en un hochement de tête, avec Shane. Ne jamais dire jamais serait perdre plus qu'on n'avait. « Je suis terriblement méchant c'est si bien connu » dis-je avec ironie en me frappant doucement le front en réprimant un gros soupir.
    La peur qui s'était alors propager pendant quelques fraction de seconde au fond de mon estomac le tordant douloureusement, se calmant un peu, espérons juste qu'elle ne me voyait pas ainsi sinon j'étais certains de passé ensuite une bien pire nuit que d'habitude. Après tout c'était simplet de répondre à ce genre de question assis face à la porte & dos au mur, sans lui jeter un regard, j'aurais du mal à ne pas dire autre chose à chaque fin de mes phrases comme cela!

Chelsey : « C’est vraiment parce que c’est toi, que
je ne t’en veux pas et que j’accepte tes excuses…
Mais… enfin…. Non rien. Ça mérite un… bisous non ? »

    Mon sang se glaça dans mes veines, m'empêchant de respirer pendant une fraction de seconde puis quand tout reparti cela eut comme l'effet d'un électrochoc & un frisson parcouru toute ma colonne vertébrale pour descendre en bas. Pendant quelques secondes, j'espérais qu'il ne se passerait pas ce que je croyais qu'il se passerait. Finalement en pensant aux pires horreurs, ce qui me fut facile, mon inquiétude se dissipa ainsi qu'autre chose & j'essayais de positiver à ce qu'elle venait de me dire. Un bisou ? Si elle pouvait seulement savoir que j'en crevais d'envie, peut être qu'elle ne me l'aurait pas proposé, du moins, je pensais deviné cela. Après ses lèvres, sa joue me semblait bien simple & amer, oui.

« Bien sûr ma belle demoiselle » souris-je avant de me penchant pour l'embrasser sur la joue comme le ferait des amis, comme on le fessait.. Néanmoins, je restais un peu plus longtemps que nécessaire dessus. « Désolé mais comme cela, tu n'aura pas à m'en vouloir, je suis pardonné pour deux fois » fis-je alors fier de moi avant de rire puisque ma posture ressemblait étrangement à celle d'une poule qui se dandine.
Chelsey : « J’ai crue entendre un bruit
bizarre pis je suis rentrée… Mais a pas réussi a ouvrir
la porte. Et toi ?»

«0h tu as de drôle d'idée, imagine c'était quelqu'un de pas très net.. Moi ? Et bien disons que j'avais l'habitude de venir ici de temps en temps parce que cela me rappel de très bons souvenirs donc je reviens quand j'en ai besoin. » murmurais-je, après tout pour une fois que je disais la vérité, j'étais surpris de me rendre compte avec quel soulagement elle sortait de mes lèvres. « Tes raisons sont beaucoup plus nobles que les miennes, je me sens légèrement nul & soudainement plus intelligent que toi puisque je suis sûr que la porte est encore ouverte » rajoutais-je pour faire passer plus vite la pilule, espérons qu'elle se concentre plus sur la fin que le début.

_________________
    J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence .;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHELSEY SPENCER
But lullabies helps make this pain go away
avatar

▬INSCRIPTION DAY : 28/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 198
▬TA SUPERBE, MAGNIFIQUE TÊTE :
▬CONFRERIE : Alpha

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Dim 27 Juil - 0:26

    Nate : La pauvre, Tu vas la vexé !


    Je réprimais un petit sourire amusé en voyant ça moue, je secouais légèrement la tête mes cheveux adopterai les courbes de mon mouvement, et mon regard ce posa sur lui
    Glissant la mains sur ma joue pour dégageais avec soin une de mes mèches de cheveux ébène et la placé derrière mon oreiller, déglutissant avant de répondre a cette charmante remarque, ironique ? Comme quoi j’allais vexé la pauvre serpillère


    « Oh je vais tout de suite prononcé mes excuses de peur qu’elle m’en veuille toute ça pauvre vie et m’empêche a tout jamais d’entré dans le placard =O Oh jolie serpillère que vos lanière de tissue sont de toute beauté accepter vous mes humble excuses ? »

    Avec un degré de folie on pouvais parlé a n’importe qu’elle objets xD L’amour aussi et folie non ? Alors ci c’est le cas, l’amour doit être la plus belle des folies, et après on a le chocolat xD Enfin bref je me mise correctement dos au mur, regardant en face de moi, impriment cette scène dans ma mémoire, fermant mes yeux trente seconde pour me refaire une retour a la réalité.

    Nate : Mais tu sais dans ta catégorie à
    toi, tu es la plus belle


    Je sentie le feu monté a mes joues, elles étaient sûrement écarlate a présent, mon cœur ce resserra contre ma poitrine, cette phrase m’avait fait l’effet d’une bombe nucléaire en moi, elle n’avait pourtant rien de bien particulier, mais venant de lui, elle était particulière, peut être que je l’avait trop bien pris, que j’aurais du la prendre comme une réflexion qu’un ami peut faire a une amie et rien de plus. J’arrêter de respiré jusqu’à que mon cœur prenne une vitesse normale et que je ne l’entende plus résonner jusqu’à mes tympans, relâchant ma respiration comme un long soupire, je glissais mes mains de chaque coter de moi, sur le sol froid de la pierre, ne trouvant rien a dire, de peur que mon cœur ne s’emballe encore une foi, que le feu qui s’apaiser légèrement sur mes joue ne revienne.

    Nate : Bien sûr que non tu me connais !
    Jamais je ne dis du mal de mes amies surtout
    si elles m'ont laissé les embrasser. J'aurais dû
    choisir une autre formule pour te faire bouger,
    celle-ci n'a pas eu tellement d'effets..


    « Le mystère est résolut, tu embrasse pour pas dire du mal des gens xD Ta embrasser Cherry aussi ? Parce que tu dit jamais de mal d’elle… Ah enfaite ta un peu tord… Me comparais a une serpillère étais mal ! Et pourtant tu ma embrasser… Et je t’ai peut être pas laisser m’embrasser comme tu dit, on va dire, que… c’était si soudain… Et que je ne voulait pas risquer de te blaiser en te repoussant, un accident et si vite arrivé et l’endroits n’est pas très grand alors… » *Tu est vraiment nulle pour te défendre, ou rester indifférente* « Il suffit de demander poliment « Chelsey tu peut bougé un peu, merci » Voilà ce qui n’est point bien compliqué… »

    Je n’allais tout de même pas avoué que le gout de c’est lèvres avait fait vibré mon cœur, aussi fort que j’avais crue l’espace d’une instant qu’il allai ce décrocher de ma poitrine, que j’avais toujours rêvé de ce baiser…

    Nate : Je suis d'accord avec toi


    Qui n’aurais pas étais d’accord avec moi… Surement Cherry de fois je me demander si elle voyait les même choses que moi =P Enfin elle étais éperdument amoureuse de Shane, Shane me mener un peu la vie dure pourquoi ? Parce que d’une sort il me rend la monnaies de ma pièce, je le taquine, il me taquine c’est donnant, donnant comme on dit. Mais même si il paraisse un peut idiot quand il regardé son plafond comme aujourd’hui, il était quelqu’un de bien.

    Nate : Je suis terriblement méchant
    c'est si bien connu


    « Oh oui, le vrais bad boy, virile et prêt a chaque instant a prendre une fille sur ça superbe bécane pour l’emmener avec lui faire le tour du monde a moto »

    Dis-je avec une moue ironique sur le visage, ha ha je n’imaginer pas du tout Nate avec un bandana dans les cheveux des tatouage partout, et une piercing dans le nez et encore moins avec une super cylindré comme dans les films, pis encore moins les bottes… Ca c’était réservé a Jason ^^ pis pour le bandana… que l’idée ne lui effleure pas l’esprits, c’est boucle brune étaient bien trop belle pour être cacher, le piercing ? Non ! Pas ça un si jolie minois ne doit pas être gâcher par un horreur comme ça, pis les tatouage encore moins >< Il avait un charme bien a lu, sont charme qui me fessait vibré quand il était la, c’était ça personnalité que je voyais dans sont style vestimentaire, mais même si un jour il décidais de ce faire tout ça, même si c’est pas t’el-que je l’aime physiquement, mentalement il seras toujours celui qui aura fait battre mon cœur, et je l’aimerais dans tout les façons et les styles qu’il abordera. Je me mise une tape sur le front, ce que je pensais étais dans les limites du futur, je me fessait bien trop de film, j’étais beaucoup trop idiote…

    Nate : Bien sûr ma belle demoiselle


    Ces lèvres ce posèrent sur ma joue, elles entaient aussi douce que quand elles s’étaient posées sur mes lèvres qu’elle moment au part avant, un large sourire béat ce dessina sur mon visage involontairement… J’avait l’impression une nouvelle foi que le temps s’était arreter, et j’aurais voulut plus que tout.

    Nate : Désolé mais comme cela,
    tu n'aura pas à m'en vouloir, je suis
    pardonné pour deux fois


    « T’es pas entrain de me dire que tu vas je sais pas moi ? Encore me comparais a une serpillère et que j’aurais pas le droit de t’en vouloir parce que tu ma fait un bisous qui vaux de foi ? C’est un peu pas du jeux ça non ? En tout cas c’est-ce que je trouve ^^ Tricheur voilà ^^ »

    Je me mise a rigoler en tournant la tête vers lui… ça posture on aurait dit une petite poule qui ce dandine, ça vaux le détour, je sortie mon cellulaire, et amusée, je le pris en photo afin d’avoir un souvenir de la plus jolie des poules =P

    « Souvenir ^^ Pour quand je serais désespère je te regarderais faire la poule ^^ »

    Nate : 0h tu as de drôle d'idée, imagine
    c'était quelqu'un de pas très net.. Moi ?
    Et bien disons que j'avais l'habitude de
    venir ici de temps en temps parce que
    cela me rappel de très bons souvenirs
    donc je reviens quand j'en ai besoin.


    « Qui veux tu qu’il y est de pas très net a Dartmouth ? Le chihuahua du concierge peut être ? … »

    De très bons souvenirs ? Moi aussi j’en avais dans ce placard et c’était même le seul ^^ Mais lui contrairement a moi, il n’avait pas mentis, il m’avait dit la vrais raison de pourquoi il était venue ici alors que moi… j’avais mentis, c’étais honteux de ma part de cacher ça quand même, j’étais faible fallait que je l’avoue.

    Nate : Tes raisons sont beaucoup plus nobles
    que les miennes, je me sens légèrement nul &
    soudainement plus intelligent que toi puisque je
    suis sûr que la porte est encore ouverte


    « Tu à de quoi te sentir plus intelligent que moi… Parce que aussi noble soit t’elle ma raison elle n’est que pur mensonge. »

_________________

OOOOOOO
». Still in Love With You/././././././././
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dartmouth-university.forums-actifs.net
The Older Sister
    • La vie est une pathétique démesure .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 29/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 321

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Mer 6 Aoû - 2:10

    Tricheur ? Non je ne pense pas que ce qualificatif me colle à la peau, plutôt prévenant parce que je préferais grandement prévenir que guerir, après tout si un jour, il m'arrivait de nouveau de faire un gaffe ou plutôt de dire une gaffe alors que la consernée était présente. Comme le disait Shane la plupart du emps quand il se permettait de croire qu'il était mon professeur, mon maître dans l'art qu'était la seduction, auquel je ne me preterais jamais cela dit, je ne supporterais pas de faire souffrir de jeunes filles en leur brisant le coeur, ni même le sien, je tenais trop au mien parce que chaque chose qui lui faisait mal me faisait indirectement mal. Il parrait que c'est lorsqu'on est réellement attaché à quelqu'un que ce genre de chose pouvait arriver. Enfin tout cela pour dire que ce baiser s'était pour me pardonner des prochaines excuses bidons que je lui servirais dans une prochaine situation maladroite, surtout qu'elle ne ressemblait pas à une serpillaire ! Loin de là, un ange aurait été subjugué.. Shane avait raison, je devenais passionner quand il s'agissait de Chelsey mais bon il n'y avait pas de mal mise à part le fait que je sois embarrassé, comme je le disais Shane se contentait de me servir le fait que seul les vrais êtres chers pouvaient nous destabiliser. Il avait raison pour le moment seul ma famille & Chelsey pouvait le faire mais il s'était autant pieger lui qu'il ne m'avait eu moi, il avait indirectement avoué qu'il était amoureux de Cherry, la seule véritable personne qui sache le faire changer d'avis.
Chelsey : « Oh oui, le vrais bad boy, virile
et prêt a chaque instant a prendre une fille
sur ça superbe bécane »

« Toujours la même fille ? » demandais-je innoçement, après tout être méchant ne voulait pas dire être un salod. « Il n'est pas necessaire d'être un bad boy pour avec une bécane »

Chelsey : « Pour l'emmener avec lui faire
le tour du monde a moto »

« J'ai eu une moto un jour mais mes parents ont vite abandonné l'idée de me la laisser piloter. Jason est rentré dans un mur en voulant faire le beau alors la mienne a été aussi vite revendu & la sienne.. Les restes a la ferailles, c'était assûrement la plus courte vie pour une moto.. » soupirais-je en me souvenant que même s'il avait sauté avant, nos parents avaient formellement interdit de remonté sur un enchin à deux roues mais qui a dis qu'on les ecouterait ?
Chelsey : « T’es pas entrain de me dire que tu
vas je sais pas moi ? Encore me comparais a
une serpillère et que j’aurais pas le droit de t’en
vouloir parce que tu ma fait un bisous qui vaux
de foi ? »

« Je ne te traiterais plus de serpillaire, promis Chel's. Grâce à toi, je sais que ce mot ne suit pas celui d'une fille »

Chelsey : « C’est un peu pas du jeux ça non ?
En tout cas c’est-ce que je trouve ^^ Tricheur
voilà ^^ »

« Je ne trouve pas, si c'était un jeu, voilà longtemps que tu aurais gagné reconnais-le. »

Chelsey : « Tu à de quoi te sentir plus intelligent
que moi.. Parce que aussi noble soit t’elle ma
raison elle n’est que pur mensonge. »

    J'esquissais un pauvre sourire, qui pourrait ressembler a une moue defaitiste mais elle ne remarqua rien. Peut etre avais-je senti le coup mais pour la première fois que j'étais sincère, j'étais heureux de constater que cela se voyait parce qu'elle me crut tout de suite. Je la fixais etrangement derrière mon masque d'impassibilité, faisant comme si sa reponse ne m'avait pas autant troublé. A croire que dire une vérité en ramène une autre alors maintenant, il y avait de quoi être heureux d'avoir dis la vérité. J'essayais de contrôler ma voix pour essayer de la maintenir a son timbre habituel. Je reussis a mon grand soulagement, je lui lançais un regard amuseur.
« Raconte si tu veux.. Je suis prêt à écouter mais.. Je crois qu'il va bientôt devoir sortir de là, j'ai dis aux autres que j'aillais m promener.. Une vraie promenade de santé, dis donc ! » riais-je en me rendant compte a quel point mon mensonge en était un.

_________________
    J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence .;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Older Sister
    • La vie est une pathétique démesure .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 29/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 321

MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   Sam 20 Déc - 16:23

.
.
.
.
.
.

SUJET VEROUILLE & ARCHIVE

_________________
    J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence .;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On passe le balais ? |PV|   

Revenir en haut Aller en bas
 
On passe le balais ? |PV|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» que se passe t- il en moi? (filliozat)
» Que se passe t-il avec notre Soleil ?
» ça se passe aujourd'hui
» Que se passe-t-il à Amiens ?
» noter un résumé qui dépasse le nb de mots imposé (IUT)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
__ » Dartmouth University .; :: ▬ AFTER HAVIN FUN ▬ :: Les Archives & La Poubelle-
Sauter vers: