AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WAKE UP MY LOVELY ANGEL, IT'S SUNNY OUTSIDE [CHELSEY

Aller en bas 
AuteurMessage
The Older Sister
    • La vie est une pathétique démesure .;

avatar

▬INSCRIPTION DAY : 29/06/2008
▬NBRE MESSAGES : 321

MessageSujet: WAKE UP MY LOVELY ANGEL, IT'S SUNNY OUTSIDE [CHELSEY   Dim 11 Jan - 14:50



    Il était curieux de se rendre compte qu'on ne tient pas l'alcool, et cela malgré le fait que l'année dernière avait été une année assez arrosée -pour de mauvaises raisons certes- mais comme toujours, j'ai eu assez de mal à m'adapter comme toujours avec les mauvaises choses. Celles qui me nuisent, sont toujours plus longues à rentrer dans une habitude alors que les bonnes -celle qui me rendaient heureux- et bien rentrer bien trop facilement. C'était cela mon problème : je m'attachais un peu trop aux choses qui me faisaient du bien, si bien qu'un jour lorsqu'elles partent, j'ai vraiment mal. Depuis le nombre de fois que mon cœur s'était brisé, j'avais je n'aurais imaginé qu'il avait la faculté de cicatriser si vite -je ne vais pas m'en plaindre bien au contraire- et puis pourtant, les choses -de nos jours- ne font qu'aller en s'améliorant. Après tout, j'ai passé une superbe soirée -même lorsque j'ai dû courir au delà des catastrophes- et j'espère qu'il en était de même pour mes amis. Ce n'est pas que j'aime pas lorsqu'ils se plaignent mais c'est juste que comparait à l'année dernière, je ne serais pas de la même humeur qu'eux, et cela risque plus de me coincer -et d'être gêné pour eux- que de les enfoncer; alors je priais pour que leur fin de soirée n'est pas été trop arrosé, il faudrait alors beaucoup de seaux et de serpillères.

    C'est peut être passé pour bête que de dire que ma soirée à moi, s'est fini dans de beaux draps mais pas tel qu'on l'entend la plupart du temps, rien de très négatif ne m'était arrivé, j'aurais même penché pour le positif. J'aurais été un Sims que ma jauge d'humeur aurait été argent.. Attendez pourquoi est-ce que je parle de Sims ?! Jason, je te jure que ton jeu m'avait donné une vision de la vie plus juste mais il commence vraiment à être envahissant. J'avais peur de me rendre compte que j'avais un peu trop bu -sans avoir été à une « after » au contraire de bien d'autres- et que la lumière du lendemain ne me brûle les rétines -j'en avais encore besoin, c'était certain- puis les évènements de la veille me revinrent en mémoire et j'esquissais -malgré mes yeux clos- un large sourire de bien heureux avant de resserrer la prise dans ma main gauche, pour presser ce que je tenais pour plus précieux contre moi et l'entendre soupirer d'aise.
Flash Back
    La musique s'était enfin tut après une heure sans interruption de concert, enfin d'un petit concert puisque c'était nous les artistes. Heureusement, à quoi cela servirait d'avoir des élèves spécialisés dans la musique si on ne pouvait pas s'en servir de temps en temps; et là, on arrive au préjugé de l'élève objet. Ce silence -même avec la musique ambiante qui nous avait remplacé depuis quelques minutes- était une bonne chose puisqu'il signifiait pour nous la tranquillité, on avait fait ce qu'il fallait, maintenant à nous d'en profiter ! Je jetais un regard au portable de Cherry posait sur une table derrière la scène, et celui-ci m'avertis qu'il n'était seulement que minuit moins neuf. Autant dire que la soirée ne faisait que techniquement de se lancer et cela se voyer : tout le monde s'était mis à danser même Evvie que je fus la première à voir, normale vu qu'elle était près de l'entré où se trouvait Cédric -notre pauvre vigile en service- qui devait attendre minuit avec encore plus d'impatience qu'une princesse dans un conte de fée. Puis tout changea, j'entendis quelqu'un m'appelait, bien entendu je ne m'en doutais que lorsque Mya me tira par le bras pour me faire descendre les escaliers; mes yeux à moi avaient accroché ceux de mon objet de désir, la seule personne avec qui -maintenant que nos rôles étaient finis- je voulais être. Je sais, ce n'est pas très gentil de faire faux bon à ses amis mais bon, qui dit qu'ils n'auraient pas fait la même chose ? Chelsey, ne me regardait pas vraiment, elle était dans la même transe que lorsqu'elle avait fini ce genre de première partie, un sourire au lèvre et en état de béatitude. J'esquissais bien malgré moi un sourire avant de me presser vers elle, sans que je n'ai rien à dire -Cherry est très attentive lorsqu'elle veut par contre pour ce qui était de mon frère, ce n'était pas trop cela- puisque tout le monde semblait soudainement la fuir -en fait c'était moi qu'ils fuiaient.. Je plaisante, on est juste compréhensibles. L'attrappant par le bras, je la fis tourné sur elle même une fois ce qui déclencha ses rires avant que je ne l'embrasse rapidement.
NATE « Tu as envie d'aller danser ? » lui demandais-je quelque minutes après l'avoir lâcher d'un énième baiser dont elle ne semblait pas se plaindre.
CHELSEY « Tu sais, je crois qu'on a assez donné pour la soirée ce soir alors danser, serait perdre inutilement mes batteries. Et puis, il en aura bien d'autre dans l'année ! La chose est de savoir si on va gentiment rentrer se coucher... »
NATE « Aie, dommage, je voulais vraiment aller me coucher moi » plaisantais-je avant de recevoir un coup dans les cottes « Je rigole, il se trouve que.. » commençais-je ensuite tandis qu'elle nouait ses bras derrière ma nuque et que j'enserrais sa taille « que j'avais une bien meilleure idée pour ce qui consernait notre fin de soirée.. »
CHELSEY « Ah oui ? Quoi ? » demanda-t-elle les yeux petillant.
    Arg, j'avais bien du mal à ne pas perdre le contrôle, je fondais littéralement parlant devant son large sourire et durant un instant, j'eus mal. Comment quelqu'un d'aussi innoncent qu'elle pouvait être tomber amoureux de moi ? J'avais du mal à le croire mais j'avais décidé de ne plus faire réellement attention aux préjugés qui m'avaient pourris la vie l'année dernière, je profiterais du moment présent. Sinon je risquais encore de blesser, la seule véritable chose que je possédais. Je ris à sa remarque, en voyant que finalement elle n'était pas très innonente, et j'illustrais mon idée par un long baiser assez langoureux où j'essayais tant bien que mal de ne pas m'emporter, autant qu'on soit dans une chambre.
NATE « Suis moi, je crois bien qu'ils ne poseront de questions, on sera bien loin d'être perdu » lui murmurais-je à l'oreille avant de lui mordre le lobe, me faisant ensuite rire vu la tête qu'elle faisait.
    Lui lachant la taille, je lui attrapais rapidement la main avant que nous nous enfuyons tels deux complices, vers un endroit un peu plus intime.
Fin du Flash Back
    Un mouvement qui aurait pu me passer le nez si je n'étais pas directement collé à ma petite amie -elle était totalement sur mon torse, quoique je me passerais d'aller m'en plaindre- me sortit de mes souvenirs de la veille, ou du matin, cela dépend de l'heure dont je ne m'étais pas du tout soucié. Après tout, je n'allais pas règlé mon reveil alors que l'on s'était couché à pas d'heure; et on ne serait surement pas les seuls. Qui ne rêve pas d'une longue nuit de sommeil après avoir fait le fou ? Je crois que les seules personnes qui peuvent se permettre de répondre sont souals sous une table ce matin -je plaignais les pauvre étudiants qui devraient s'en occuper. J'esquissais un sourire -j'allais me décrocher la machoire bientôt- avant de tourner la tête et d'embrasser la masse brune qui se trouvait devant moi, les cheveux en pétard -l'avantage d'être un homme, on n'avait pas à les arranger, et l'embrassait du bout des lèvres avant de commencer à faire monté et descendre ma main sur la peau rose du seul bras qui dépassait des draps -pas qu'il faisait froid, je n'avais même pas ma couette- avant de murmurer d'une voix rauque.
NATE « Bonjour mon amour » dis-je en scruttant la fenetre que la lumière du soleil tranversait, de même que les stores, pour venir se jetait sur le sol de la chambre. « Bien dormi ? Il fait soleil dehors, et il faut que tu te lève pour en profiter »

_________________
    J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence .;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
WAKE UP MY LOVELY ANGEL, IT'S SUNNY OUTSIDE [CHELSEY
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oracion al angel de la guardia
» In the arms of the angel (dans les bras de l'ange)
» LIBERA - ANGEL VOICES
» LIBERA - ANGEL VOICES
» Kokkuri- san ou Angel-san

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
__ » Dartmouth University .; :: ▬ AFTER HAVIN FUN ▬ :: Les Archives & La Poubelle-
Sauter vers: